Preuve trouvée d'une nouvelle constante fondamentale du soleil

Preuve trouvée d'une nouvelle constante fondamentale du soleil

La couronne solaire est la couche extérieure de l'atmosphère de l'étoile

Une nouvelle étude de l’Université de Northumbria a pu montrer que le comportement des ondes solaires magnétiques est différent des attentes scientifiques. Les informations relatives à une période d'observation de 10 ans suggèrent que les ondes magnétiques dans la couronne solaire (couche atmosphérique extérieure) réagissent aux ondes sonores provenant de l'intérieur de l'étoile.

Ces ondes magnétiques (Alfven) jouent un rôle crucial dans le transport de l'énergie autour du soleil et de l'ensemble du système solaire. Auparavant, on pensait que les ondes se formaient sur une surface stellaire, où la température de l'hydrogène en ébullition atteint 6 000 degrés et «bat» le champ magnétique.

Cependant, de nouvelles informations suggèrent que les ondes magnétiques sont activées plus haut dans l'atmosphère par les ondes sonores. Ces derniers laissent un marqueur remarquable sur les ondes magnétiques. La présence de traces suggère que toute la couronne corona tremble à l'unisson en réponse aux ondes sonores. Les vibrations sont créées dans la plage de fréquence pure. Le marqueur nouvellement trouvé est visible dans l’ensemble de la couronne et sa présence est enregistrée sur une période d’étude de 10 ans. C'est-à-dire que nous avons une constante solaire fondamentale, capable de se propager à d'autres étoiles. Vous pouvez maintenant mieux comprendre comment l’énergie magnétique est transmise et utilisée dans les couches atmosphériques stellaires.

La couronne solaire est 100 fois plus chaude que la surface. On pense que l'énergie créée par les ondes Alfven est responsable du réchauffement de la couronne jusqu'à un million de degrés. En outre, ces ondes sont responsables de la hausse de la température et de l’accélération de forts vents solaires pouvant atteindre plusieurs millions de kilomètres à l’heure.

Maintenant, une équipe de scientifiques travaillant avec la NASA pour analyser des photos du Soleil, obtenues à l'aide d'un scanner coronal haute résolution Hi-C.

Commentaires (0)
Recherche