Les laboratoires Curiosity sont de retour au travail.

Les laboratoires Curiosity sont de retour au travail.

Foret Navigateur Curiosity de la NASA Les entrées mènent aux laboratoires à bord du rover martien. Photo prise à 2068 sol

Curiosity Rover de la NASA analyse les échantillons forés sur Mars dans l'un de ses laboratoires embarqués pour la première fois depuis la panne il y a plus d'un an. Ceci est une démonstration des résultats des mois de l'équipe. Les ingénieurs ont dû improviser à la recherche d'une nouvelle méthode de forage des roches martiennes. Un problème mécanique survenu en décembre 2016 a mis la foreuse à terre.

Le 20 mai, une nouvelle méthode a permis d'obtenir la première image et le 31 mai, une méthode supplémentaire a permis de transférer avec succès la poudre de poudre broyée dans un rover pour le traitement en laboratoire de minéralogie. Les processus de forage et de livraison au laboratoire sont encore à l’essai. La nouvelle technique permet à Curiosity de positionner son foret sur deux petites entrées situées au-dessus du pont du rover, en recueillant la quantité de poudre requise pour les laboratoires embarqués. Cette méthode de livraison a été testée avec succès au Jet Propulsion Laboratory. Mais sur Mars, une atmosphère sèche garantit d'autres conditions propices à la chute de la poudre.

Sur la planète rouge devra tout vérifier visuellement à partir des images extraites. Si la poudre est trop basse, le laboratoire ne pourra pas analyser. Si c'est trop, l'outil débordera et les pièces seront bouchées. L'amélioration de la technologie a été réalisée grâce au test réussi de la méthode de livraison le 22 mai.

Commentaires (0)
Articles populaires
Recherche