Ils l'ont fait! Des robots japonais ont atterri avec succès sur un astéroïde et se sont mis au travail

Ils l'ont fait! Des robots japonais ont atterri avec succès sur un astéroïde et se sont mis au travail

Les robots sauteront à la surface, s’élevant de 15 mètres et planant dans les airs pendant 15 minutes.

Deux robots mobiles se sont posés sur un astéroïde et ont entamé des travaux de recherche après une descente importante le 21 septembre. L'agence japonaise JAXA rapporte qu'il s'agit de la première étude de la surface de l'astéroïde par des robots qui se déplacent le long de celle-ci. Les mécanismes ont été déployés de la sonde japonaise Hayabus-2 à Ryuga. Chacun d'eux fonctionne normalement et a commencé à étudier la surface.

Profitant de la faible gravité de l'astéroïde, les robots sauteront à la surface, atteignant une hauteur de 15 m et resteront suspendus dans les airs pendant 15 minutes. Cela permettra d'étudier les propriétés physiques de l'astéroïde. L’agence japonaise a tenté de mettre en place une mission similaire en 2005 sur un autre astéroïde, mais a fait face à un échec. Le mois prochain, Hayabusa-2 déploiera un «objet de choc» qui explosera sur l'astéroïde (filmé avec un objet de 2 kilogrammes) pour créer un petit cratère à la surface. Dans cet évidement, la sonde prévoit de produire des matériaux «frais» qui ne sont pas exposés aux effets du vent et du rayonnement millénaires. Les scientifiques espèrent que cette composition permettra de répondre à des questions fondamentales sur la vie et l'univers.

La sonde abaissera également le train d'atterrissage MASCOT pour les observations en surface. Hayabusa-2 ressemble à un grand réfrigérateur avec des panneaux solaires. Il s’agit du récepteur du premier astéroïde Hayabus, qui était revenu d’un objet plus petit en 2010 avec des échantillons de poussière. La mission Hayabusa-2 a débuté en décembre 2014 et devrait revenir sur Terre avec des échantillons en 2020.

Commentaires (0)
Recherche