La Chine augmente l’équipage aux dépens des astronautes civils

La Chine augmente l’équipage aux dépens des astronautes civils

Sur la photo du 31 octobre 2003, des écoliers saluent le premier cosmonaute chinois Yan Livaya. L'événement a eu lieu dans le centre de Hong Kong lors d'une réception officielle au cours de la visite de cinq jours. La Chine a annoncé qu'elle envisageait de commencer à recruter des astronautes civils dans le programme spatial militaire afin d'augmenter le nombre d'équipages lancés à deux par an. Parmi les nouveaux spécialistes, il y aura des ingénieurs, des technologues et des pilotes.

La Chine envisage d'attirer des astronautes civils dans le programme spatial militaire afin d'accroître le nombre de missions d'équipage à deux par an. Le tiers comprendra des recrues de l'industrie, d'instituts de recherche et d'universités. Avec leur aide, il sera possible de créer une station spatiale chinoise indépendante. Parmi les nouveaux astronautes figureront des représentants d'ingénieurs de procédé, de spécialistes de la charge utile et de pilotes. Dans les années 90 La Chine a sélectionné 14 astronautes et, en 2010, 7, dont deux femmes. Dans six missions envoyées 11 personnes.

Cette année, ils prévoient de lancer un module principal de station permanente de 20 tonnes. En 2022, une nouvelle conception de haute qualité devrait durer au moins plusieurs décennies. La Chine a été exclue de la coopération avec l'ISS de 420 tonnes en raison de la loi américaine.

Pour cette raison, les Chinois ont l'intention de développer une industrie spatiale indépendante. En 2020, il est prévu de poser un rover sur Mars et d’obtenir des échantillons. En outre, le pays va devenir un pionnier dans un atterrissage en douceur de l'autre côté de la lune.

Commentaires (0)
Articles populaires
Recherche