Formation de paires de trous noirs supermassifs lors de collisions de radio galaxies

Formation de paires de trous noirs supermassifs lors de collisions de radio galaxies

Les radiotélescopes ont confirmé que les trous noirs supermassifs vivant dans les centres galactiques sont capables de créer des paires lors de la fusion galactique.

Pour ce faire, nous avons étudié le double trou noir trouvé dans une galaxie de type spirale NGC 7674, située à 400 millions d'années-lumière. La distance entre eux est inférieure à une année lumière. Leur masse totale est environ 40 millions de fois supérieure à celle du solaire, et la période orbitale du système atteint 100 000 ans.

De petits trous noirs se forment lors de la création de supernovae. Les impacts entre ce type ont conduit à la découverte des ondes gravitationnelles en 2015. Ces objets étaient 29 et 36 fois plus grands que notre étoile et distants de 1,3. milliards d'années-lumière. Mais les trous noirs supermassifs créent des ondes gravitationnelles avec une fréquence plus basse, donc LIGO ne remarque pas le signal. Pour remédier à la situation, les chercheurs ont décidé de combiner tous les télescopes terrestres et d'obtenir une vue d'ensemble dépassant la résolution angulaire de l'œil humain dix millions de fois.

Cela a permis de remarquer au centre de NGC 7674 deux sources radio associées à des trous noirs massifs, ce qui confirme la théorie.

Commentaires (0)
Articles populaires
Recherche